Le linge de bébé

Le linge de bébé

Le fameux linge de bébé ou d’enfant, rien de plus amusant à acheter! Au début, on ne sait pas trop quelle grandeur acheter, on achète de tout, et il y a plein de morceaux qui finissent par ne pas servir. Ensuite, on se crée des besoins qui n’existent pas vraiment. Ça devient donc un problème!

Comment ne pas succomber à de beaux vêtements si mignons? OK, on va se le dire franchement, tout est mignon dans notre tête et nos chums capotent quand ils nous voient entrer dans la maison avec de nouveaux morceaux de linge pour les enfants!

On peut être dépendant à la drogue, à l’alcool, mais aussi au linge de bébé!! OUI OUI! À ajouter sur la liste des dépendances! Aussi à mettre dans une case à part du budget!

Pour ma part, les tiroirs de vêtements et la garde-robe débordent et j’en achète encore. Ils ont assez de linge pour 2 à 3 semaines sans lavage, sans problème, et sûrement plus!

Je me dis toujours : « Non, ils n’en ont pas besoin! » Mais je finis toujours par succomber à un petit morceau en spécial ou à un morceau usagé trop mignon qui passe dans mon fil d’actualités Facebook. Ça semble être un problème généralisé parmi les mamans de mon entourage, bizarre non? On accouche et on devient accro au linge de bébé?? Qui l’eût cru?

Pour ma part, je manque de linge et je ne m’achète jamais rien, mais je ne peux pas sortir d’un magasin sans rien pour les enfants. Voyons donc! Je vais magasiner toute la journée à l’extérieur et c’est sûr que j’ai quelque chose pour eux et probablement rien pour moi, même que je me sens mal de me payer des choses personnelles. Assez spéciale la fille!

Mon chum me dit : « Encore du linge! Encore des souliers! Encore des casquettes! » Et oui, mon fils aura donc 8 casquettes, 5 paires de souliers, 4 paires de sandales, 20 t-shirts, 15 pantalons, sans compter les cotons ouatés, les pyjamas, les shorts, etc. Ma fille, elle, aura 15 robes, 22 jolies petites camisoles et 8 paires de gougounes!

Aussi, il ne faut pas oublier d’avoir des vêtements pour toutes les occasions, c’est-à-dire une belle robe chic, une chemise, des jeans, des jupes, et j’en passe! On pourrait en parler pendant des heures!

Il faut nous comprendre nous les mamans! On veut que nos enfants, la prunelle de nos yeux, soient beaux ou belles et on les imagine dans tous les morceaux de linge qui existent. Aussi, la super expression « au cas où » qui survient toujours en sourdine en cas de dépenses impulsives. Au cas où son linge ne ferait plus, au cas où son linge se briserait, au cas où il ne voudrait pas porter le reste de son linge, AU CAS OÙ maman oublierait de faire le lavage pendant 1 mois!

Si seulement nous avions la moitié de ce qu’ils ont dans notre garde-robe, nous serions bien équipées nous aussi!

AU DIABLE LES DÉPENSES! 😊

Stéphanie Cloutier

28 ans, bientôt 29.

2 enfants. Garçon de 4 ans, Zachary et fille de 2ans et demi, Éléonore.

Je travaille dans le domaine des ressources humaines et de l’administration en tant que technicienne RH.

Passe-temps : Écriture, Lecture, Cinéma, couture, temps en famille.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *